Des articles

«Ce que nous sommes, ainsi tu seras»: Préparation à la mort à la fin du Moyen Âge

«Ce que nous sommes, ainsi tu seras»: Préparation à la mort à la fin du Moyen Âge

«Ce que nous sommes, ainsi tu seras»: Préparation à la mort à la fin du Moyen Âge

Stinson, Miranda

Spécialisé en études britanniques,Collège Harlaxton, Partie I, automne 2011

Abstrait

Dans la légende des trois vivants et des trois morts, trois hommes vivants qui sont allés se promener rencontrent trois cadavres ambulants qui sont essentiellement leurs doubles. «Ce que vous êtes, nous l'avons été une fois», disent les morts aux vivants; "Ce que nous sommes, ainsi vous le serez." (Daniell 69) Cette histoire, originaire du continent et arrivée en Angleterre au début du XIVe siècle, est un motif courant en peinture et en poésie pour le reste du Moyen Âge. Bien qu'elle soit antérieure à la peste noire, qui a atteint l'Angleterre en 1348, elle est représentative d'un phénomène qui a culminé à la suite de la peste - une fascination pour l'inévitabilité et l'imprévisibilité de la mort, et un désir de se préparer à la mort pendant la vie. Cette fascination est illustrée dans le genre émergent du macabre, associé à la danse de la mort, et les effigies de cadavres retrouvées à la fin
cathédrales médiévales, qui montraient le cadavre en décomposition de leur commissaire ou patron, souvent avec des vers se nourrissant de son corps. La mesure dans laquelle la peste peut expliquer ces représentations de la mort est impossible à déterminer complètement, mais ce qui est clair, c'est qu'elles découlaient d'une peur de la mort subite, qui en elle-même découlait d'une peur de l'enfer et du purgatoire. Afin d'assurer le passage éventuel de leur âme au ciel, tout le monde - riches et pauvres, clergé et profane - devait consacrer une part importante de sa vie à la contemplation de la mort, en regardant l'art et en lisant la poésie, en visitant les malades et les mourant, et parfois même en tombant malade à mort.


Voir la vidéo: Au cœur de lhistoire: La Terreur, vérités et légendes Franck Ferrand (Septembre 2021).