Des articles

Une différence dans la violence française au XVIe siècle

Une différence dans la violence française au XVIe siècle


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Une différence dans la violence française au XVIe siècle

Par Rex Barnes

Couches, Volume 3 (2011)

Résumé: Cet article examine les implications des types de violence catholiques et calvinistes pendant la Réforme de la France au milieu du XVIe siècle. Les textes historiques et les discours universitaires montrent à quel point les catholiques français avaient tendance à infliger des tourments physiques à leurs victimes huguenotes, tandis que les huguenots français agressaient généralement leurs homologues chrétiens par l'iconoclasme et la profanation symbolique d'objets sacrés. De ces perspectives, je m'intéresse aux multiples actes de violence, qui n'étaient pas des tentatives sadiques ou pathologiques pour infliger une agonie à des opposants religieux, mais qui étaient au départ des préoccupations fondamentales pour établir et maintenir l'uniformité religieuse et l'orthodoxie par des actions purgatives. L'analyse d'une telle violence historique à travers les écrits chrétiens individuels à cette époque est propice à la compréhension des tentatives de réforme de l'Église en France, en particulier en tenant compte de la dynamique religieuse de la part des catholiques et des protestants. Ces actions ont abouti à des transformations et des confrontations politiques, sociales et religieuses qui ont fini par désigner les Réformes européennes.


Voir la vidéo: Français: les principaux courants littéraires du 16e siècle au 20e siècle (Mai 2022).