Podcasts

La Belle au bois dormant médiévale

La Belle au bois dormant médiévale

Par Danièle Cybulskie

Comparés aux contes de fées amicaux d'aujourd'hui, les contes de fées du passé peuvent souvent être - enfin… sinistres. L’une des histoires qui a suscité mon intérêt pour le Moyen Âge étant enfant était La Belle au bois dormant de Disney. Situé au XIVe siècle, rempli de couleurs et d'images stylisées inspirées du Moyen Âge, c'est l'histoire classique d'un prince audacieux qui combat le mal pour réveiller la princesse endormie avec un baiser chaste et romantique. Depuis, j’ai lu une première version de l’histoire de la Belle au bois dormant du XIVe siècle, et elle est beaucoup plus sombre que la version moderne, bien qu’elle recèle un secret intéressant pour ceux qui aiment les histoires de la Table ronde.

Dans la longue romance médiévale épique Perceforest se trouve l'histoire de Zellandine, une belle princesse zélandaise amoureuse d'un chevalier nommé Troylus de Royalville, en Écosse. Un jour, Troylus apprend que Zellandine s’est étrangement endormie en tournant et ne s’est pas réveillée depuis. Troylus se rend en Zélande pour la sauver et (après avoir passé une semaine sous le charme dans une petite aventure secondaire) se rend au temple de trois déesses:

"Vénus, Lucina, déesse de l'accouchement, et… Thémis, déesse du destin" (toutes les citations proviennent de Traduction de Nigel Bryant).

Troylus prie Vénus de découvrir comment réveiller Zellandine, et on lui dit: «Quand tu arracheras de la fente / Le fruit qui contient le remède, / La fille sera guérie.»

Si vous avez déjà lu des histoires médiévales, vous savez probablement où cela se passe, mais Troylus est assez inconscient du message de la ou des déesses qu'il est envoyé sur son chemin avec une certaine impatience. Lorsque Troylus atteint la haute tour où Zellandine dort, un mystérieux messager apparaît qui dit également à Troylus de «suivre les exhortations de la déesse Vénus» et qui le transporte comme par magie dans la tour massivement haute, promettant de revenir à minuit. Troylus grimpe à la fenêtre et trouve la belle Zellandine endormie (naturellement) nue dans un lit fantastique. Il se penche pour l’embrasser (en lui demandant d’abord la permission), et Raison et Discrétion lui rappellent qu ’« aucun homme ne devrait violer la vie privée d’une fille sans son autorisation, et il ne devrait certainement pas la toucher pendant qu’elle dort!

Troylus hésite, mais se rappelle ensuite le pouvoir de guérison des baisers, et l'embrasse quand même. Zellandine ne se réveille pas. Troylus, frustré, s'en prend à Vénus pour ne pas lui avoir dit quoi faire, et Vénus à son tour gronde Troylus pour ne pas avoir obtenu ses indices précédents:

«Tu es toute seule avec cette belle fille, celle que tu aimes par-dessus toutes les autres, et tu ne mens pas avec elle!»

Troylus hésite à nouveau, à quel point Vénus l'enflamme tellement qu'il prend le «droit au nom de jeune fille» de Zellandine pendant qu'elle dort, surpris par un son qu'elle fait et «prête à agir tout innocent» si elle le découvre. Zellandine ne se réveille toujours pas, et juste à ce moment-là, le messager réapparaît pour chasser Troylus avant qu'il ne soit découvert. Rapidement, Troylus échange les anneaux que lui et Zellandine avaient échangés il y a longtemps (peut-être une tentative tardive de transformer ses méfaits en mariage) et suit le messager, qui s'est commodément transformé en oiseau pour emporter Troylus.

Neuf mois plus tard, la Zellandine encore endormie donne naissance à un petit garçon qui, à la recherche du sein de sa mère, tète son doigt à la place. Zellandine se réveille immédiatement et sa tante explique qu'après la naissance de Zellandine, elle avait fait un festin pour Vénus, Lucina et Thémis au temple. Thémis, indignée de ne pas avoir eu de couteau avec lequel manger, maudit Zellandine de sorte que «dès le premier fil de lin qu'elle fait tourner de sa quenouille, un éclat lui transperce le doigt et la jette dans un sommeil soudain, d'où elle va ne vous réveillez jamais tant qu'il n'est pas aspiré. Le plan de Vénus a en effet réveillé Zellandine à travers un itinéraire long et tordu, bien que la tante n'explique jamais pourquoi elle n'a pas pris la peine de mentionner cette malédiction plus tôt.

Finalement, Zellandine et Troylus s'enfuient ensemble et se marient, mais Zellandine pleure son viol, alors même qu'elle aime son mari. Le bébé, Benuic, volé à la fenêtre par une créature mi-femme mi-oiseau peu de temps après avoir réveillé sa mère, devient un grand chevalier, bien sûr, et accomplit de nombreuses grandes actions.

Dans le Perceforest l'histoire se trouve les graines de la Belle au bois dormant telle que nous la connaissons: une femme surnaturelle en colère contre un manque de manières perçu; une malédiction sur le bébé pour les méfaits de ses proches; un doigt piqué en tournant; un sommeil profond; une haute tour; une rencontre sexuelle pendant le sommeil. Compte tenu des siècles écoulés, cette histoire est remarquablement similaire, bien que la version moderne soit très aseptisée. Et quel est le lien mystérieux avec la Table Ronde? Troylus et Zellandine, à travers leur fils Benuic, sont les ancêtres du roi Ban, le père de «l'homme le plus illustre du monde»: Sir Lancelot.

Vous pouvez suivre Danièle Cybulskie sur Twitter@ 5MinMédiéviste


Voir la vidéo: La Belle au Bois Dormant. 1 Conte + 4 comptines et chansons. dessins animés en français (Janvier 2022).