Podcasts

7 façons sournoises de vaincre une armée médiévale

7 façons sournoises de vaincre une armée médiévale


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Pourriez-vous vaincre une armée médiévale sans recourir à un choc des armes? Un manuel militaire byzantin du 10ème siècle propose plusieurs astuces qui pourraient être utilisées pour dévaster votre ennemi.

Le Sylloge Tacticorum est l'un des nombreux manuels byzantins sur les tactiques militaires qui ont survécu jusqu'à nos jours. Son but était de guider un commandant pendant une campagne, en offrant des conseils sur un large éventail de scénarios et de plans.

En plus de noter les méthodes standard d'attaque et de défense, l'auteur de ce manuel inclut également plusieurs méthodes pour frapper habilement un ennemi, bien qu'il ne les approuve pas personnellement. Il écrit:

Nous avons compilé ce livre en jugeant que ces stratagèmes et d'autres du genre devraient être enregistrés non pas pour être utilisés par nous contre l'ennemi (car je crois qu'ils sont indignes même d'être mentionnés dans un contexte chrétien), mais pour que nos généraux peut être en mesure de se prémunir contre eux en connaissant exactement les plans rusés de l'ennemi concernant la nourriture et la boisson, surtout quand ils campent en territoire ennemi.

Cependant, il convient également de noter que l'auteur ne donne généralement aucune défense contre ces stratagèmes, ce qui pourrait indiquer qu'il les a ajoutés afin qu'ils puissent être utilisés par les généraux byzantins - et que ses préoccupations morales auraient pu être exagérées. Les lecteurs noteront que ces méthodes peuvent être considérées comme une forme de guerre chimique, qui viserait l'ennemi alors qu'il ne s'y attendait pas.

1) Mettre la peste dans les pains

Le premier schéma mentionné par le Sylloge Tacticorum implique une manière quelque peu complexe d'infecter l'ennemi par la peste. La première étape consiste à placer une rainette ou un crapaud dans un récipient avec une vipère. Le récipient est scellé hermétiquement jusqu'à ce que les deux animaux soient morts. Leurs corps sont ensuite broyés et bouillis dans l'eau. Cette eau est ensuite utilisée pour faire des miches de pain.

Le commandant doit maintenant faire manger ce pain aux soldats ennemis. Une façon est de le donner aux prisonniers, puis de leur permettre de s'échapper. Ces soldats retourneront probablement dans le camp ennemi, et bientôt, non seulement ils tomberont malades de la peste, mais ils la propageront également à leurs camarades «simplement en vivant à leurs côtés». Le seul inconvénient de ce plan, selon ce manuel, est que ceux qui préparent les miches de pain seront également victimes de la peste.

2) Empoisonner le vin

Le Sylloge Tacticorum propose deux méthodes pour empoisonner le vin. La première technique consiste à ajouter du monkshood, du buis ou de la pruche à vos propres approvisionnements en vin, puis demander à vos troupes de prendre leur envol et de les abandonner. L'ennemi arrive alors, trouve le vin «et boit à leur faim et se met ainsi en danger».

L'auteur donne ensuite cette recette qui fera dormir les soldats ennemis pendant des jours:

Quand quelqu'un broie et lisse deux litra de jus de pavot thébain, myrrhe, une partie de graine de laitue, une partie de jus de jus de poule et deux parties de jus de mandragore, puis les verse dans le vin, il endormira ceux qui en boivent pendant deux ou trois jours. D'un autre côté, quand quelqu'un met du vinaigre dans leur nez, il les fera récupérer.

3) Saboter l'approvisionnement en eau

Attaquer l'approvisionnement en eau d'une armée ennemie semble être une technique utile, et ce manuel militaire note quelques poisons puissants qui pourraient être ajoutés à l'eau, y compris les poissons-globe au sol, l'euphorbe myrte, le saindoux de poisson ou le fumier.

4) Détruire la terre

Le Sylloge Tacticorum note qu'une tactique qui pourrait être utilisée est de rendre les terres inutilisables pour l'agriculture, pendant au moins la durée d'une saison, ce qui empêcherait une armée ennemie de récolter ses récoltes. Cela peut être fait en labourant dans l'hellébore du sol ou du sel.

5) Flétrir les arbres

De même, le texte note un moyen de tuer les arbres:

Chaque espèce d'arbre, à l'exception du pommier, se dessèche si quelqu'un insère la piqûre d'une raie dans ses racines. Certains disent que l'écorce des haricots placée dans les racines des arbres les assèche également.

6) Attaquer les chevaux avec des produits chimiques

Diverses armes chimiques peuvent également être utilisées contre les chevaux de l’ennemi selon le Sylloge Tacticorum. Il conseille à votre infanterie d'emporter avec elle des pipes à main contenant du jus d'euphorbe, qui peut ensuite être pulvérisé dans les narines du cheval pendant qu'il charge contre vous. Les animaux se tournent alors vers le vol. D'autres potions sont apparemment assez puissantes pour tuer des chevaux, comme la bile d'une tortue de mer. Les effets de ce poison peuvent être neutralisés en ajoutant du safran et du vin aux narines et à la bouche du cheval. Le texte propose même cette étrange méthode:

Lorsque la cheville de l'avant-pied droit d'un loup est jeté devant un char à quatre chevaux, cela arrête les chevaux. Eh bien, s'il arrête quatre chevaux, cela fonctionnerait beaucoup mieux sur ceux qui sont en formation. Nous donnerons ensuite ces chevilles à quelques frondeurs, afin de les abattre dans la formation ennemie. Chaque cheville ne fera pas de mal à un seul cheval, mais à tous ceux qui passent dessus.

7) Brûler des armes sans feu

Finalement, le Sylloge Tacticorum propose cet ensemble d’instructions intéressantes sur la façon de brûler les armes de l’ennemi sans tirer:

Mettez des portions égales de soufre natif, de sel gemme, de cendres, de cèdre et de pyrite dans un mortier noir, lorsque le soleil est à son apogée. Mélanger avec la sève de mûrier noir et l'asphalte liquide Zakynthian à écoulement libre, chacun en portions égales. Vous devriez le broyer jusqu'à ce qu'il devienne de la suie. Ensuite, vous devez ajouter la plus petite quantité de chaux vive à l'asphalte. Cependant, comme le soleil est à son apogée, vous devez le marteler avec diligence et protéger votre visage entièrement. Ensuite, il doit être scellé dans un récipient en cuivre, afin de ne jamais voir les rayons du soleil. Les wagons de l'ennemi doivent revêtir pendant qu'il fait encore nuit. Tout sera soudainement brûlé, lorsque le soleil brille modérément.

Ce texte a été récemment traduit par Georgios Chatzelis et Jonathan Harris en Un manuel militaire byzantin du dixième siècle: le Sylloge Tacticorum, publié par Routledge.

Vous pouvez également en savoir plus sur la guerre médiévale dans le magazine - intitulé Guerre médiévale. .

Image du haut: Une scène de guerre byzantine depuis les Skylitz de Madrid


Voir la vidéo: Total War Tactique #3 Manoeuvres et Feintes Militaires (Mai 2022).