Podcasts

Un historien examinera la musique du XIIIe siècle en Angleterre

Un historien examinera la musique du XIIIe siècle en Angleterre

Une chercheuse de l’Université de Huddersfield a remporté un prix qui l’aidera à voyager dans le passé musical médiéval de l’Angleterre.

Sarah Oliver prépare un doctorat, examinant la musique et la culture du XIIIe siècle, sous le règne d'Henri III, de 1216 à 1272. Aujourd'hui, elle a été nommée lauréate du Prix de cette année.Prix ​​de recherche Musica Britannica Trust, de l'organisation créée en 1951 pour publier une collection nationale de musique britannique faisant autorité.

Le prix - décerné après avoir soumis une demande détaillée au jury - permettra à Sarah d'acquérir une édition en fac-similé coûteuse du répertoire survivant de la période Henry III. Ce sera une aide importante pour ses recherches, qui sont supervisées par le Dr Lisa Colton de l’Université de Huddersfield, lectrice en musicologie et une autorité de premier plan dans le domaine de la musique médiévale.

Le projet marque la renaissance d'une ambition de longue date de mener des recherches doctorales sur la musique du Moyen Âge. Sarah a étudié la musique à Oxford dans les années 1990 et prévoyait de passer directement à un doctorat. Mais au lieu de cela, ses enfants sont venus et elle s'est lancée dans une carrière d'enseignante qui l'a conduit à son poste actuel de responsable de la musique académique de sixième à Chetham's à Manchester, la plus grande école de musique spécialisée du Royaume-Uni.

«Maintenant, ma fille lit de la musique à Cambridge et quand elle est revenue pour ses premières vacances, elle a apporté beaucoup de répertoire médiéval comme travail de vacances et a dit:« J'ai besoin de votre aide ». Cela a ravivé quelque chose qui avait toujours été en veilleuse et m'a fait penser que c'était le moment », a déclaré Sarah.

«La musique médiévale a été mon premier amour et a toujours été mon plus grand intérêt académique», a-t-elle ajouté et après avoir décidé de se lancer dans le doctorat, elle a choisi le Dr Colton et l'Université de Huddersfield comme la combinaison idéale pour permettre et superviser ses études, en sélectionnant les années 1200 comme son objectif.

«Parce qu'Henri III a eu un si long règne - parfois politiquement turbulent - il doit y avoir plus à savoir sur sa relation avec la musique. Il avait beaucoup de chapelles et était responsable de la reconstruction de l'abbaye de Westminster », a déclaré Sarah, ajoutant qu'une quantité considérable de musique de l'époque survit sous forme de fragments.

«Une grande partie existe de manière intrigante et parfois exaspérante sous forme d'interpolations dans des mélanges, il y aura donc une page de musique écrite dans un livre qui n'a rien à voir avec la musique. Il s'agit donc de se demander comment cela est arrivé là », a déclaré Sarah, dont le projet de doctorat alliera l'histoire culturelle au son et à l'interprétation du répertoire vieux de 800 ans sur lequel elle enquête.

Image du haut: musique du XIIIe siècle tirée d'un manuscrit anglais ou français - British Library MS Egerton 274 f. 108v


Voir la vidéo: Musique et musiciennes à Venise (Octobre 2021).